Quand la photo rassemble villageois et patients en psychiatrie (sauce "JR")

14 augustus 2013 Tomas Bachot
7 Plakactie-De-Heidebloem10-(Foto-InsideOutProject-Sint-Antonius-Zoersel)
(Foto InsideOutProject Sint-Antonius Zoersel)
7 Plakactie-De-Heidebloem10-(Foto-InsideOutProject-Sint-Antonius-Zoersel)
Photo: InsideOutProject, Sint-Antonius Zoersel

En se baladant dans les couloirs du centre et dans les rues du village, ils ont eu pour mission de réaliser le portrait des personnes qu'ils croisaient, tout en devant respecter la même procédure technique à chaque fois. Avec cette initiative, le centre a voulu rapprocher patients et villageois, tout en piétinant les étiquettes sociales du "normal" et de l'"anormal".

"Inside Out"

Cette initiative locale, soutenue par la commune de Zoersel, s'inscrit dans un projet d'envergure mondiale: "Inside Out", mené par l'artiste français JR. En 2007, il organisait la plus grande exposition illégale de photos à ce jour. Avec "Face 2 Face", il a placardé des portraits gigantesques de Palestiniens et d'Israéliens sur le mur entre Israël et le territoire palestinien ainsi que dans diverses villes israéliennes et palestiniennes.

En 2011, JR recevait le "Ted Prize", un prix décerné chaque année à une personne "exceptionnelle" qui se voit attribuer la somme d'un million de dollars pour lui permettre de réaliser un projet bien défini. Pour JR, ce fut le projet "Inside Out". Voici comment il le décrit:

Create a large-scale participatory art project that transforms messages of personal identity into pieces of artistic work, by making digitally uploaded images into posters to display in diverse communities. Posters can be placed anywhere, from office windows to a wall of an abandoned building. These exhibitions will be documented, archived and viewable online.

Le projet photographique du centre "Bethanië" rejoint ce projet d'envergure, à l'image d'initiatives similaires dispersées dans le monde entier. Et il bénéficie d'une attention dépassant nos frontières grâce à l'impact du site internet du projet "Inside Out". Imprimés aux États-Unis, une cinquantaine de grandes photos-portraits ont été placardées dans les rues du village et y seront visibles jusqu'à la fin de l'été 2013.

   
LEES OOK