Club de Bruges, champion du Luxembourg (grâce à son paradis fiscal)

0

Une structure financière luxembourgeoise se cache derrière le club de foot "nv Club Brugge". L’argent de son riche président, Bart Verhaeghe (une des plus grandes fortunes de Belgique) passe par le Luxembourg avant d'atteindre le Club de Bruges. Et il en va de même pour Jan Boone, un des membres du conseil d'administration du club. Un troisième membre participe également financièrement au club via une entreprise présente dans le paradis fiscal de Chypre. (Voir le schéma du montage financier ci-dessous)

Pour Michel Maus, professeur de droit fiscal à la VUB:

"D'un point de vue juridique, cette construction semble valide. Mais d'un point de vue moral, c'est autre chose..."

D'un point de vue financier, le coeur du Club de Bruges se trouve au Luxembourg

D'un point de vue financier, le coeur du Club de Bruges se trouve au Luxembourg

C'est fin 2013 que l'homme d'affaire flamand Bart Verhaeghe rachète le club de foot de Bruges, pour désormais le contrôler à hauteur de 85%. Il projette également de faire construire un nouveau stade pour son club. Président, propriétaire, bâtisseur et constructeur de stade: Verhaeghe est tout en un. Mais fait-il tout cela juste par amour du sport?

Constructions en cascade

L'actionnaire principal de nv Club Brugge se révèle être l'entreprise luxembourgeoise "Ourson" qui détient 85,12% des actions du club. Ourson se révèle elle-même être une construction de deux autre sociétés luxembourgeoises: "Simboli" et "Grizzly". Et vous le voyez venir? Grizzly, pour sa part, est la construction d'une entreprise détenue à 100% par Bart Verhaeghe: "Lake Springs".

Petite ironie de ce dossier: toutes ces entreprises sont établies rue Heinrich Hein n°8, adresse qui correspond également à celle du siège central de la célèbre iTunes.

Plus de détails dans la version néerlandophone de cet article, en cliquant ci-dessous.

 

Lees dit artikel in het Frans