Michel Hock, directeur de la Devinière (Foto Laura Baudoux)